Bienvenue  dit  CHOCOTOGO
Chocolat du Togo, une touche d'indépendance pour le Togo.

Au Togo, environ 60 % de la population vit dans la pauvreté et les cultivateurs de cacao obtiennent des prix plus bas parce qu'ils dépendent des acheteurs, mais les cultivateurs de cacao ne savent pas que les « Togoaux d'or » ont sur leur propre ferme.
Un jeune homme va de village en village pour assurer un nouvel avenir à son pays grâce à la production de chocolat au Togo.
"Komi Agbokou" dit que lorsque nous avons lancé le plan de production de chocolat, beaucoup de gens ne nous croyaient pas. La plupart d'entre eux se moquaient de nous. Les gens disaient qu'on était fous. "Komi Agbokou" a été formé en Italie et est un fabricant de chocolat et activiste.
Il est retourné au Togo avec sa mission d'amener ses compatriotes à transformer leur cacao en « or du Togo, chocolat ».
Komi explique que les prix du cacao sont déterminés par « ceux qui convertissent le cacao », ce qui incite les agriculteurs locaux à vendre leurs produits à des prix toujours plus bas. Pour les cultivateurs de cacao, les cacaoyers et les fruits sont devenus du « bois mort ».
Sur son voyage de 600 km du nord au sud du Togo, Komi lutte pour changer cela, expliquant aux petits agriculteurs la valeur de leurs produits.